McLaren 675LT Spider 2017: Une version ultra sportive en cabriolet

2017 McLaren 675LT Spider
2017 McLaren 675LT Spider

Découvrez l’adrénaline à l’état pur de la McLaren 675LT Spider

McLaren décline sa 675LT dans une version ultra sportive en cabriolet, la 675LT Spider. Il s’agit tout simplement de la McLaren décapotable la plus rapide de l’histoire. Son V8 de 675 chevaux la propulse en effet jusqu’à 326 km/h. Le toit rigide escamotable de la McLaren 675LT Spider peut être ouvert et fermé jusqu’à la vitesse de 30 km/h et son rangement n’empêche pas de conserver le moteur visible à l’arrière.

2017 McLaren 675LT Spider
2017 McLaren 675LT Spider

Par rapport à la 675LT Coupé, cette version découvrable affiche quelques modifications aérodynamiques, par exemple au niveau du splitter avant et des sculptures de flancs. Mais elle reste une 675LT, avec cette « longue queue » particulière qui sert d’aérofrein actif.

Elle s’allège de 100 kg

Dans les grandes lignes, on retrouve la même recette que sur le Coupé. Par rapport à la 650S Spider, la 675LT cabriolet s’allège de 100 kg, pour parvenir à l’étonnante valeur de 1270 kg revendiqués à sec ! Sans oublier le fameux V8 3.8 litres de 675 chevaux.

Un habitacle raffiné en Alcantara

L’habitacle raffiné de la 675LT intensifie la sensation de conduite. L’intérieur est équipé de série d’une finition Alcantara légère, associée de longue date à l’esprit sans compromis du sport automobile. Dotées d’une finition en fibre de carbone satin, les longues palettes de changement de vitesses au volant facilitent le passage des rapports dans le feu de l’action sur le circuit.

2017 McLaren 675LT Spider
2017 McLaren 675LT Spider

Avec leur garniture Alcantara et leurs détails en cuir, les sièges de course en fibre de carbone contribuent à hauteur de 15 kg à la réduction de 100 kg du poids total de la voiture.

La motorisation

Dotée du même V8 3.8 biturbo que le coupé, la 675LT Spider, qui affiche seulement 40 kg de plus sur la balance (1 270 kg à sec), revendique elle aussi 675 ch et 700 Nm. De quoi lui permettre un 0 à 100 km/h en 2,9 secondes, soit autant que le coupé, ainsi qu’une vitesse maxi de 326 km/h (330 km/h pour le coupé). La Ferrari 488 Spider est donc légèrement devancée (3,0 secondes ; 325 km/h).

Le toit rétractable de la 675LT Spider peut s’ouvrir et se fermer jusqu’à 30 km/h. McLaren n’indique pas la durée de l’opération mais on imagine qu’elle nécessite environ 17 secondes comme sur la 650S Spider. Notons que la production sera, comme pour le coupé, limitée à 500 exemplaires.

 ➡  Galerie Photos

1 Comment

Laisser un commentaire