Citroën Constructeur Automobile Français

1965 a 68 Citroen DS 21 Decapotable
1965 a 68 Citroen DS 21 Decapotable

est fondé en 1919

Citroën est un automobile français fondé en 1919 par André Citroën. Il fait partie du groupe PSA Peugeot Citroën depuis 1974.

Citroën a toujours été réputé pour ses technologies d’avant-garde et, à plusieurs reprises, a révolutionné le monde de l’automobile. La marque a notamment créé la Traction Avant en 1934, l’utilitaire H, les 2CV, DS, GS, BX, SM ou encore la CX,la XM etc…

Citroen la naissance d’un visionnaire

Citroën, c’est d’abord André Citroën (1878-1935), un capitaine d’industrie visionnaire. S’il crée son entreprise après Armand Peugeot et Louis Renault, il n’en écrit pas moins une des plus belles pages de l’industrie automobile française.

Les reconversions industrielles sont souvent difficiles ; tel n’est pas son cas. Polytechnicien de formation, il fonde en 1913 la société des engrenages Citroën, sise quai de Javel. Qui prendra le nom de quai André-Citroën en 1958. Au cours de son voyage de noce en Pologne, il découvre que l’un de ses parents utilise des engrenages à double chevron pour ses minoteries. De retour à Paris, il adapte cette technique à l’industrie de l’acier et en dépose le brevet.

banniere citroen sport

Il transforme son usine en fabrique d’obus pendant la Première Guerre mondiale. Dès la fin du conflit, la reconvertit dans la construction automobile. Il a pour lui un atout de maître : le fordisme, qu’il a importé d’un voyage aux États-Unis. En septembre 1919, Citroën est le premier constructeur à fabriquer une voiture en grande série. La Torpédo ou Type A (qui sera aussi la première voiture française à avoir le volant à gauche).

Lancement de la 2CV

Quant à la 2 CV, lancée en 1948 mais imaginée dès 1936, elle est conçue à partir d’un cahier des charges minimal et cependant décisif : « quatre roues sous un parapluie, véhicule économique et sûr, capable de transporter quatre personnes et 50 kg de bagages dans un maximum de confort ». Forte d’un fabuleux succès populaire, la 2 CV sera fabriquée jusqu’en 1990 à plus de 3 800 000 exemplaires.

1976 Citroen 2cv Special
1976 Citroen 2cv Special

Les innovations techniques sont également légion. Citons d’abord la Traction avant, commercialisée de 1934 à 1957, fruit du coup de crayon magistral du dessinateur sculpteur Flaminio Bertoni et du génie technique de l’ingénieur André Lefebvre, issu de l’aéronautique. Lancée en 1955 et produite jusqu’en 1975, la DS 19 (« D » pour dernier moteur, « S » pour spécial et « 19 » pour la cylindrée,1 911 cm3) est tout aussi révolutionnaire.

Ligne profilée, suspension hydropneumatique à correcteur automatique de hauteur, freins à disques (créés par Dunlop), volant à branche unique, phares tournants. La DS est fidèle à son slogan, Pour vous, cette voiture travaille toute seule. La décennie 1960 est celle de l’Ami 6, de la Dyane et de la Méhari. Véhicule original tous chemins, tous usages. La décennie 1970 est celle de la GS, de la CX, de la LN et de la Visa. C’est aussi celle de l’internationalisation de l’entreprise, avec la GS en fer de lance.

Les modèles des années 80

La décennie 1980 débute avec la BX, se poursuit avec l’AX, équipée d’un groupe moto propulseur entièrement nouveau, et s’achève avec la XM. Véhicule haut de gamme doté de la suspension Hydractive associant l’électronique et l’hydraulique. La décennie 1990 est marquée par la Xantia (1993) et son système Activa. Dans le segment des véhicules utilitaires, par Berlingo, Jumpy et Jumper.

Quant à la Xsara (nom d’un vin grec), lancée en 1997, elle devient le monospace Xsara Picasso en 1999. La décennie 2000 revient aux noms codés, C indiquant Citroën, et le chiffre, la position dans la gamme de la C1 en 2001 à la C8, jusqu’à la gamme DS en 2009. source

Galerie Photos