Delahaye Constructeur Automobile Francais

2015 Delahaye Bugnaughty
2015 Delahaye Bugnaughty

Histoire de la marque Delahaye

C’est en 1894 qu’Émile Delahaye crée la marque automobile qui porte son nom. Au départ il est propriétaire d’une entreprise de construction de machines productrices de briques.

Il s’agit de machines à vapeur, mais il éprouve un vif intérêt pour les moteurs à pétrole. A l’époque nombreux sont les constructeurs, mais tous font appel à des fabricants de moteurs pour équiper leurs véhicules.

Émile Delahaye fait démarrer la fabrication de moteurs et dès 1898, il produit des petites voitures 100% françaises.

1936 Delahaye 135 Competition Court Figoni Falaschi Coupe
1936 Delahaye 135 Competition Court Figoni Falaschi Coupe

Production de voitures particulières

Les premières Delahaye sont très semblables aux Benz et sont dotées d’un moteur horizontal de faible puissance. Ainsi il est monté à l’arrière et entraîné par courroie. Elles participent à des courses jusqu’en 1902, mais depuis 1898, la société se consacre essentiellement à la production de voitures particulières comme des monocylindres de 1,4 ch et des bicylindres de 4,5 et 6 ch.

Après le départ d’Emile Delahaye en 1901, la firme se consacre à la production de quatre-cylindres. Cela va de 9 à 12 ch comme le modèle 10 B de 2,2 litres et la grosse 28 ch de 4,9 litres.

1905
la gamme comprend deux modèles twin et trois modèles quatre-cylindres dont le plus grand est un 8 litres.

1907
les Delahaye sont vendues sous licence en Allemagne sous la marque Presto. Aux Etats-unis les 20/30 ch Delahaye sont distribuées par White. Auparavant, le modele 32, 12/ 16 ch avait été équipé d’un bloc-moteur avec soupapes latérales.

Après la guerre

le modèle 44 équipé d’un V6 et d’une boîte quatre vitesses.
Delahaye produit essentiellement des camions, des machines agricoles, des pompes à incendie et quelques lourdes quatre et six-cylindres.

1927
Delahaye forme un consortium avec Chenard et Walcker, Donnet et Unic pour rationaliser sa production. Ainsi de cette association naissent les six-cylindres 2,5 et 2,9 litres de 1928.

En 1929, le radiateur en V est remplacé par un radiateur à ailettes de type américain.

1930
En 1930, sont lancées deux nouvelles quatre-cylindres et une grosse six-cylindres. Le modèle 126, qui marque le renouveau de la marque.

En 1934, sortent la Super 12 de 2150 cm3 et la 18 CV Superlux, dotées d’une suspension avant indépendante.

Le rachat de Delage en 1935 donne une nouvelle impulsion à la société. Ainsi le modèle 135 120 ch et la Coupe des Alpes 110 ch qui atteignent 160 km/h en équipement de série.

Galerie Photos