Devon Motorworks Préparateur Automobile Californien

Devon Motorworks est une petite société californienne

La société Devon Motorworks sonne la charge des ténors de la voiture de sport au niveau international. Avec elle, la technique de la Dodge Viper, le patron d’une entreprise de produits surgelés et un coureur automobile. Voilà qui promet d’être passionnant.

bbblbbbr

L’entreprise Américaine

La GTX est le projet de la petite entreprise américaine de tuning Devon Motorworks, dirigée par l’entrepreneur californien Scott Devon. Ce dernier a jusqu’à présent fait carrière dans l’immobilier et les surgelés. Pourtant il semble que Devon a tout simplement pris la grosse tête. Car son but est de construire la «next great American supercar», rien de moins. Résumons: un entrepreneur de surgelés et sa petite entreprise travaillent sur une voiture basée sur une tire américaine plus vraiment très fraîche et il veut ainsi damer le pion aux ténors internationaux de la voiture de sport. Moui. Jusque là, cela n’a pas l’air très prometteur.

Reprenant des idées de l’aéronautique et de l’astronautique, les designers ont donné à la GTX une allure impressionnante. Comparée à la Dodge Viper, elle a l’air plus élégante et moins grossière. Ceci est dû en partie à l’avant retravaillé. Le long capot se termine en arrondi au niveau du nez, les entrées d’air sont plus décentes et moins agressives et la grille de refroidissement se trouve réduite à deux ouvertures.

Sur le côté, les énormes entrées d’air ont disparu; quant à l’arrière, il est court et mignon. Le diffuseur massif et les deux pots d’échappement chromé au milieu occupent presque tout l’espace. Au-dessus trône un spoiler optionnel, flanqué de feux arrière anguleux. D’un point de vue purement optique, il est la seule touche inesthétique de toute la voiture.

Sous le capot

Le spoiler devrait toutefois être bien utile sur les pistes de course. Car comme déjà mentionné, la GTX est basée sur la Dodge Viper. C’est également le cas au niveau du moteur. Sous le capot fulmine donc une version améliorée du moteur V10 de 8,4 litres que l’on trouve actuellement sur la Viper. Le résultat? 650 ch. Devon n’a encore pas révélé d’autres données concernant la performance, mais grâce à l’optimisation de sa soufflerie, la GTX devrait être un peu plus rapide que la Viper. Notons que celle-ci n’a besoin que de 3,7 secondes pour monter à cent et peut rouler jusqu’à 326 km/h.