DKW Constructeur Automobiles Danois crée en 1928 avec le modèle P15

1964 DKW Malzoni GT
1964 DKW Malzoni GT

DKW est d’origine Danoise

La production industrielle des voitures automobiles de marque DKW a débuté en 1928 avec le modèle P15 à transmission sur les roues arrières. En ce temps-là, DKW était déjà un constructeur bien établi dans le domaine des motocyclettes. Le siège de l’usine se trouve alors à Zschopau, en ex. RDA. NB: Dès l’après-guerre, cette usine passa dans le giron du constructeur nationalisé IFA, qui y produisit les motos MZ (Motorradwerk Zschopau) jusqu’à récemment.

1931 DKW F1 2 door
1931 DKW F1 2 door

Les origines de la marque

De l’origine à 1932, DKW était une marque autonome dont le fondateur, J.S. Rasmussen, est d’origine danoise.
C’est en effet lors de la crise industrielle du début des années ’30 que quatre constructeurs allemands virent leur salut dans une association qui prit le nom d’AUTO-UNION. Nous parlons ici de Audi, DKW, Horch et Wanderer, unis dès lors sous le sigle des quatre anneaux. La légende dit que ce logo fut inspiré des anneaux olympiques, dont les JO se déroulaient justement en l’an 1932.

Après la guerre

Seule la marque DKW fut en mesure de relancer une production industrielle. Grâce à ses modèles autos et motos économiques et de prix avantageux. Les alliés Horch, Audi et Wanderer qui avaient misé sur le moyen et haut de gamme avec des moteurs de 4 à 12 cylindres, furent évincés du marché qui se remettait alors des lourdes pertes de 39-45. Ce n’est qu’en 1966, avec le montage d’un moteur à quatre temps d’origine Mercedes sur la DKW F102, que cette dernière reprit le nom d’AUDI, marque que nous connaissons aujourd’hui.

En ce début de 21 siècle, il nous est donc donné de rencontrer des voitures DKW dont l’âge se situe entre 40 et 80 ans. Ces véhicules sont motorisés exclusivement en deux-temps, ce qui en fait un cas particulier dans l’histoire de l’automobile.

1956 DKW Munga F914

Toutes les versions reposent sur le même châssis à empattement de 200 cm.

1956 DKW Munga F914
1956 DKW Munga F914

La première série se voit équipée d’un moteur 3 cylindres 900 cc dérivé de la Sonderklasse. Qui cédera sa place en 1958 au groupe 1000 cc développant 44 ch.
La transmission intégrale permanente, sans différentiel central, utilise un certain nombre d’éléments empruntés à l’utilitaire « Schnelllaster ». De plus, les arbres de transmissions et les moyeux avant et arrières sont identiques.

Certains affirment que cette transmission a servi de base au développement de l’Audi Quattro. La boîte à vitesses, également dérivée de l’utilitaire, reçoit un réducteur au rapport de 1.6, enclenchable pendant la marche au moyen d’une tirette au tableau de bord. Le frein à main est monté sur l’arbre de transmission et agit de ce fait sur les 4 roues simultanément.

L’équipement électrique est en tension de 24 volts pour les versions militaires, alimentée par une puissante dynamo de 600 W. Le circuit d’allumage est en outre blindé contre les parasites. Les versions civiles sont montées en 12 volts, la dynamo fournissant une puissance de 160 ou 300 W, à choix.

 ➡  Galerie Photos

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire