Ferrari GTC4 Lusso 2016

2016 Ferrari GTC4 Lusso
2016 Ferrari GTC4 Lusso

Ferrari lève le voile sur sa nouvelle GTC4 4 places.

La Ferrari FF a subi un profond restylage, tellement profond que le constructeur italien l’a rebaptisée GTC4 Lusso. Avec désormais 690 chevaux sous le capot.

Parmi les évolutions les plus importantes du « break » de Maranello, on notera un pare-chocs avant revu avec des entrées d’air intégrées, des ouïes latérales revues, un becquet monté sur le hayon, des double feux arrières, sans oublier un diffuseur redessiné, pour une efficacité aérodynamique optimisée.

AccueilFerrari GTC4 Lusso 2016Photo taguées: 2016 Ferrari Gtc4 LussoPhoto taguées: 2016 Ferrari Gtc4 Lusso
bbblbbbr

Un moteur de 690 chevaux

On note l’adoption par le V12 6,3 litres de la GTC4 la géométrie de chambre de combustion développée pour la F12. Cela est une des caractéristiques qui contribuent aux 30 ch supplémentaires trouvés par les motoristes. Soit un total de 690 équidés qui permettent à la GTC4 de revendiquer des performances revues légèrement à la hausse. Ainsi un 0 à 100 km/h abattu en 3,4 secondes, contre 3,7 à la FF sur le même exercice.

Quatre roues directrices

Plus important, la GTC4 reprend le système à roues arrière directrices développé pour la très exclusive F12 Tour de France. Cela a de quoi garantir non seulement un regain de maniabilité bienvenu au quotidien pour un coupé de ce gabarit. Mais aussi et surtout un comportement à la fois plus agile à basse vitesse et plus stable au-dessus. Des qualités dynamiques rehaussées dont le conducteur pourra profiter via un volant dont le diamètre a pu être réduit grâce à l’adoption d’un nouvel airbag miniaturisé. Les passagers pourront eux profiter de la nouvelle plateforme d’infodivertissement Ferrari centrée sur un écran tactile de 10,25 pouces. La GTC4 fera sa première apparition publique lors du Salon de Genève pour une commercialisation au printemps prochain.

Restyling des faces avant et arrière

Sur la base de la FF, Ferrari Design a remis à jour la ligne et les faces avant et arrière. Ainsi proposant une modernité sportive assez réussie. Le Shooting Brake de Maranello arbore un nouveau bouclier avant, de nouveaux feux. Ainsi qu’ un arrière élargi doté de quatre feux au dessin identique à ceux de la 488 GTB/Spider. Ainsi les quatre sorties d’échappement encadrent un diffuseur totalement revu. De profil, on remarque le « diapason » le long des flancs de la voiture, destiné à créer des « lignes dynamiques ciselées » conférant à l’auto une carrosserie « athlétique, musclée, sculptée ». La vitre de custode est également d’un dessin nouveau, renforçant l’aspect de solidité avec le hayon.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire