Mitsuoka Motor Constructeur Automobiles Japonais

Mitsuoka Motor caricatures de voitures anglaises

Logo MitsuokaMitsuoka Motor est un constructeur et importateur d’automobiles japonais fondé en 1968. La société a son siège social à Toyama, la capitale de la préfecture de Toyama, au Japon.

La marque est connue pour construire des voitures avec un style peu conventionnel. Ainsi certains modèles imitent les véhicules britanniques des années 1950 et 1960. L’entreprise produit actuellement une voiture de sport, la Mitsuoka Orochi et est le principal distributeur du roadster malaisien TD2000 au Japon.

Mitsuoka

2015 Mitsuoka Ryugi Hybride
2015 Mitsuoka Ryugi Hybride
2015 Mitsuoka Ryugi Hybride
2015 Mitsuoka Ryugi Hybride
2015 Mitsuoka Ryugi Hybride
2014 Mitsuoka Orochi "Final Edition"
2014 Mitsuoka Orochi "Final Edition"
2014 Mitsuoka Orochi "Final Edition"
2014 Mitsuoka Orochi "Final Edition"
2012 Mitsuoka Viewt
2012 Mitsuoka Viewt
2010 Mitsuoka Viewt Vintage
2010 Mitsuoka Viewt Vintage
2010 Mitsuoka Orochi Gold Premium
2010 Mitsuoka Orochi Gold Premium
2010 Mitsuoka I Like
2010 Mitsuoka I Like
2010 Mitsuoka Himiko Classic Edition
2010 Mitsuoka Himiko Classic Edition
2008 Mitsuoka Himiko
2008 Mitsuoka Himiko
2007 Mitsuoka Galue Convertible
2007 Mitsuoka Galue Convertible
2005 Mitsuoka Orochi Nude Top
2005 Mitsuoka Orochi Nude Top
2004 Mitsuoka Nouera
2004 Mitsuoka Nouera
2001 Mitsuoka Orochi
2001 Mitsuoka Orochi
1999 Mitsuoka Galue II
« Préc.
Suiv. »
 1 

L’Orochi avec son style excentrique

2014 Mitsuoka Orochi La Mitsuoka Orochi est une automobile japonaise proposée depuis 2006, de son style excentrique. La Mitsuoka Orochi n’est diffusé qu’au Japon.
Trois concept-cars se sont succédé pour préparer le modèle de série. En 2005 est dévoilée la Mitsuoka Orochi Nude Top présentant le cabriolet ; deux ans plus tard le concept Kabuto préfigure la version coupé de l’Orochi. Construite sur un châssis en aluminium emprunté à la Honda NSX, elle est motorisée par un moteur Toyota.

En 2008, le prix de vente est baissé de deux millions de yens grâce au remplacement de la sellerie cuir et alcantara par du synthétique et en remplaçant plusieurs pièces en acier par des matériaux moins coûteux.
Plusieurs séries limitées sont alors lancées. En 2010, une nouvelle série limitée « Gold edition » de 20 exemplaires est vendue 95 000 euros. En 2014 sort l’Orochi « Evangelia Edition » en référence au dessin animé japonais « Neon Genesis Evangelion » coûtant 110 000 euros.

Les 5 exemplaires, « Final Edition », sont vendus 89 890 euros.


La Mitsuoka Viewt change du tout au tout !

2012 Mitsuoka ViewtCa ne se voit pas du premier coup d’oeil, puisqu’elle garde fidèlement ses faces avant et arrière de Jaguar MK2, mais c’est une tout autre voiture entre les deux extrémités. La Newt suit les générations de celle qu’elle vampirise.
On l’aura reconnue la petite auto au coeur de cette nouvelle Mitsuoka. Bien entendu c’est la nouvelle Nissan March, Micra en dehors du Japon. Ainsi comme les précédentes Viewt utilisaient les générations passées de la Nissan comme base. C’est comme ça depuis trois itérations, et ça ne fonctionne pas si mal puisque Mitsuoka revendique plus de 10 000 voitures vendues depuis 1993. Dans l’absolu c’est peu mais pour un petit constructeur qui travaille à la main c’est un score très honorable.