1955 Mercedes Benz Coupe 300 SL

1955 Mercedes Benz Coupe 300 SL

Son moteur, alimenté par injection directe et incliné à 50°, dérive de celui du type 300 S alors que la structure de la voiture est entièrement nouvelle. En effet, son châssis est révolutionnaire. Multitubulaire, c’est-à-dire fait de petits tubes très légers soudés ensemble, il donne à la 300 SL une légèreté et une rigidité inconnues jusque là. Cette structure monte haut sur les flancs, d’où la présence de portes articulées vers le haut. Les français les nommèrent immédiatement « portes papillon » et les anglais « gull-wing » c’est-à-dire « ailes de mouette ».

Elle offre également des caractéristiques techniques exceptionnelles : une suspension avant à triangles superposées typiquement « Mercedes » et une suspension arrière fort efficace, un freinage à tambours assisté, 6 cylindres en ligne alimenté par injection directe Bosch développant 215 chevaux et la propulsant à 240 km/h, en faisant la voiture de série la plus rapide du monde. Elle passe de 0 à 100 km/h en 7 secondes.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.