Saturn Constructeur Automobiles

La triste histoire de la marque « Saturn »

Logo SaturnSaturn Corporation était une division du groupe américain General Motors, née en 1982 en tant que projet pour contrer les Japonais alors en forte croissance sur le marché nord-américain et pour renouveler ses méthodes de production, de management et de marketing.

Reconnu pour le rapport qualité/prix de ses véhicules, Saturn a opté pour la qualité générale plutôt que la mise en évidence de certains éléments. Même si les véhicules offerts par le constructeur américain sont destinés au grand public, ils affichent une certaine image de luxe et de notoriété. On trouve chez Saturn un souci du détail qui n’est pas forcément propre à GM. Les véhicules du constructeur américain sont très populaires sur le marché d’occasion, ce qui s’explique par leur durabilité et leurs coûts d’entretiens moins élevés que la moyenne.

Saturn

2011 Saturn Sky - Vilner
2011 Saturn Sky - Vilner
2008 Saturn Vue Red Line
2008 Saturn Vue Red Line
2008 Saturn Vue Green Line 2 Mode Hybrid
2008 Saturn Vue Green Line 2 Mode Hybrid
2008 Saturn Flextreme Concept
2008 Saturn Flextreme Concept
2007 Saturn Vue XR
2007 Saturn Vue XR
2007 Saturn Sky
2007 Saturn Sky
2007 Saturn Astra XR 5 Portes
2007 Saturn Astra XR 5 Portes
2007 Saturn Astra XR 3 Portes
2007 Saturn Astra XR 3 Portes
2006 Saturn Sky RedLine
2006 Saturn Sky RedLine
2006 Saturn Ion Red Line
2006 Saturn Ion Red Line
2005 Saturn Relay
2005 Saturn Relay
2005 Saturn Aura M8
2005 Saturn Aura M8
2004 Saturn Curve M9
2004 Saturn Curve M9
2001 Saturn SC2 Concept
2001 Saturn SC2 Concept
2001 Saturn SC-X
2001 Saturn SC
« Préc.
Suiv. »
 1 

Les premières Saturn

1996 Saturn SLA la fin de l’année 1990, les premières Saturn arrivent dans les concessions. Après des premiers mois difficiles, le succès semble au rendez-vous durant plusieurs années. Mais la marque arrivera rapidement à ses limites…

La nouvelle Saturn n’a rien d’une Chevrolet simplement dotée d’un nouveau logo. Qu’il s’agisse de la berline SL ou du coupé SC, la plateforme est spécifique et habillée d’une carrosserie en plastique. Une spécificité qui est un argument de vente, puisque les pièces de carrosseries sont vantées pour être moins sensibles aux chocs dans les parkings. Un seul moteur est proposé, d’une cylindrée de 1.9 avec une puissance de 85 ou 124 ch. La marque débarque au Canada en 1991, et un break sera ajouté à la gamme en 1993.

Le second modèle

2000 Saturn SLEn 1999, le second modèle de la gamme, la L-Series est dévoilée. Ce modèle marque le début d’une nouvelle stratégie pour Saturn : la période de l’extension de la gamme, mais surtout le début de l’intégration de la marque dans le grand GM…

Avec la L-Series, Saturn propose pour la première fois deux modèles dans sa gamme, afin de maintenir dans le giron de la marque les clients qui souhaitent faire l’acquisition d’un véhicule de plus grandes dimensions. Reprenant une plateforme commune avec l’Opel Vectra, la L-Series n’a plus grand-chose d’une Saturn. C’est une berline très conventionnelle est sans grand attrait, outre la classique relation client de la marque. Elle est d’ailleurs construite dans une usine GM aux côtés d’autres berlines du groupe, à Wilmington dans le Delaware…

La fin d’une Marque

La technologie hybride annoncée pour l’Aura ou le crossover Vue de seconde génération aurait probablement éclairci l’image devenue floue de Saturn. Mais malheureusement les modèles annoncés avec cette technologie, au nombre de trois, ont tardé à venir emplir les concessions. Tellement tardé qu’ils ne sortiront finalement jamais…