Wiesmann Constructeur Automobile

Chaque modèle de Wiesmann est unique.

Logo WiesmannWiesmann est un constructeur automobile allemand. L’entreprise a été fondée en 1985 par les frères Martin et Friedhelm Wiesmann. Les voitures sont assemblées à la main à Dülmen en Allemagne.

En 1985, les frères Wiesmann décident de réaliser une voiture de sport ayant une apparence ancienne avec des technologies modernes. Ils développent alors un prototype dans une cave. Ce prototype est terminé en 1987 puis présenté en 1988 au Salon Automobile de Essen.

Wiesmann

2013 Wiesmann GT MF4 CS
2013 Wiesmann GT MF4 CS
2011 Wiesmann Spyder Concept
2011 Wiesmann Spyder Concept
2011 Wiesmann MF5 Roadster Black Bat
2011 Wiesmann MF5 Roadster Black Bat
2011 Wiesmann GT MF5
2011 Wiesmann GT MF5
2011 Wiesmann GT MF4-S
2011 Wiesmann GT MF4-S
2011 Wiesmann GT MF4
2011 Wiesmann GT MF4
2009 Wiesmann Roadster MF5 Limited Edition
2009 Wiesmann Roadster MF5 Limited Edition
2009 Wiesmann GT MF5 20th Anniversary
2009 Wiesmann GT MF5 20th Anniversary
2008 Wiesmann GT MF5
2008 Wiesmann GT MF5
2006 Wiesmann GT Roadster
2006 Wiesmann GT Roadster
2005 Wiesmann GT2
2005 Wiesmann GT2
# Logo Wiesmann

1989 est l’année des premières ventes et du développement de modèles avec hard top. Après cinq années de développement, Wiesmann produit et commercialise le Roadster MF3. En 2005, la marque présente au Salon de l’automobile de Francfort la GT MF4.

Le premier show-room Wiesmann est ouvert à Francfort en 2007 et en 2008 Wiesmann déménage de son ancien siège de Telgenkamp à Dülmen pour une nouvelle usine à Dülmen qualifiée par le constructeur “d’usine transparente” en référence à l’architecture particulière de l’usine.

En 2006, Wiesmann présente le c MF4 au mois de mars au Salon international de l’automobile de Genève. Ainsi que le Roadster MF5 au mois de septembre au Salon de l’automobile de Francfort.

La fin d’un beaux projet

La firme allemande reconnue pour ses coupés et roadsters au style néo-rétro, cesse ses activités pour raison économique.

Les temps sont durs pour les petits artisans de l’automobile. Après la faillite de Artega ou encore la difficile survie de Gumpert, c’est au tour de Wiesmann de mettre la clé sous la porte. S’il y avait eu en fin d’année 2013 une lueur d’espoir avec l’arrivée de possibles investisseurs, l’affaire semble désormais bouclée et l’usine de Dülmen est désormais fermée depuis de longs mois. La raison essentielle de cet enlisement est le cumul des dettes, depuis l’agrandissement du site de production en 2009.

Le premier roadster était apparu sur le marché en 1993 et avait alors ravi les passionnés. Avec son style délicieusement néo-rétro, rappelant par sa calandre et le galbe de ses ailes arrière les Jaguar des années 50. Notamment les XK120 et XK140. Les autos étaient toutes dotées de moteurs BMW, qui leur garantissaient un haut niveau de performances. Ainsi parmi les derniers modèles produits, on retiendra entre autres la GT MF4-CS, dotée du V8 4.0 de 420 ch. Egalement les Roadster et GT MF5, qui pouvaient abattre le 0 à 100 km/h en 3,9 s, grâce au V8 4.4 biturbo de 555 ch.