Wtcc – Championnat FIA des Voitures de Tourisme

Le WTCC est réservé aux voitures répondant à la réglementation FIA TC1.

Logo WTCCLe Championnat du monde Wtcc des voitures de tourisme est un championnat de course automobile. C’est l’un des six championnats du monde approuvés et organisés par la FIA, avec la Formule 1, le Championnat du monde des rallyes ou WRC, le Championnat du monde d’endurance ou WEC, la Formule E et le Championnat du monde de rallycross.

Wtcc

2017-WTCC-Marrakech-HUFF-Rob-Citroe-C-Elyse-
2017 WTCC Marrakech NAGY Daniel
2017 WTCC Marrakech MONTEIRO Tiago
2017 WTCC Marrakech MICHIGAMI Ryo
2017 WTCC Marrakech MICHELISZ Norbert
2017 WTCC Marrakech GUERRIERI Esteban
2017 WTCC Marrakech EHRLACHER Yann
2017 WTCC Marrakech CORONEL Tom
2017 WTCC Marrakech BENNANI Mehdi
2016 Wtcc - Paul-Ricard - Yvan Muller - Citroen C-Elysee
2016 Wtcc - Paul-Ricard - Volvo -Team-POLESTAR-FREDRIK-EKBLOM
2016 Wtcc - Paul-Ricard - Volvo - THED BJORK
2016 Wtcc - Paul-Ricard - Lada Vesta - Hugo VALENTE
2016 Wtcc - Paul-Ricard - Lada Vesta - Gabriele TARQUINI
2016 Wtcc - Paul-Ricard - Lada - CATSBURG
2016 Wtcc - Paul-Ricard - Honda Civic - Tiago-MONTEIRO
2016 Wtcc - Paul-Ricard - Honda - MICHELISZ
2016 Wtcc - Paul-Ricard - Gregoire Demoustier - Citroen C-Elysee
2016 Wtcc - Paul-Ricard - Citroen C-Elysee - Tom CHILTON
2016 Wtcc - Paul-Ricard - Citroen C-Elysee
2016 Wtcc - Paul-Ricard - Chevrolet Cruze- CAMPOS - John FILIPPI
2016 Wtcc - Paul-Ricard - Chevrolet Cruze - Tom Coronel
2016 Wtcc - Paul-Ricard - Chevrolet - Rene Munnich
2015 Wtcc - Marrakech - Tom Coronel - Chevrolet Cruze
2015 Wtcc - Marrakech - Tom Chilton - Chevrolet Cruze
2015 Wtcc - Marrakech - Tiago Monteiro - Honda Civic
2015 Wtcc - Marrakech - Stefano Aste - Chevrolet Cruze
2015 Wtcc - Marrakech - Sebastien Loeb - Citroen C-Elysee
2015 Wtcc - Marrakech - Robert Huff - Lada Vesta
2015 Wtcc - Marrakech - Norbert Michelisz - Honda Civic

Le règlement du Wtcc

Il oppose des automobiles de grande production, dites de « tourisme ». Le championnat actuel a été lancé en 2005 sur la base du championnat européen (ETCC), lui-même créé en 2001. La première édition d’un championnat du monde des voitures de tourisme a cependant été organisée en 1987.

Sur la base d’une berline 5 portes de grande série, les constructeurs adaptent un moteur 1.6 turbo à injection directe et une boîte de vitesses séquentielle à six rapports. Par rapport à la génération précédente, de nombreuses modifications aérodynamiques sont autorisées.

Chaque voiture ne peut utiliser qu’un moteur et six turbocompresseurs par saison. Tout remplacement supplémentaire est sanctionné par une relégation en fond de grille pour la course suivante.

Les épreuves du FIA WTCC se déroulent sur les deux journées d’un week-end. Le samedi, deux séances de trente minutes d’essais libres précèdent les qualifications et le MAC3. Les deux courses sont disputées le dimanche. Sur les épreuves européennes, une séance d’essais privés est ajoutée le vendredi.

Les qualifications se déroulent en trois temps. Tous les pilotes prennent part à la Q1 pendant 20 minutes. Ainsi les douze premiers sont qualifiés pour la Q2, qui se dispute en dix minutes. Les cinq meilleurs s’affrontent enfin en Q3 : chaussés de pneus neufs, les pilotes disposent d’un tour lancé pour tenter de décrocher la pole position. Les qualifications sont récompensées par 5, 4, 3, 2 et 1 points aux Championnats du Monde Pilotes et Constructeurs.

Nouveauté 2016

Le MAC3 (‘manufacturers against the clock’) est organisé juste après la Q3. Ainsi chaque Constructeur doit désigner trois pilotes avant le début du meeting. Les trois voitures sont placées côte à côte sur la grille et le départ est donné à l’extinction des feux. Les trois pilotes doivent parcourir deux tours lancés et le chronomètre s’arrête à l’arrivée du troisième. Si plus de 15 secondes séparent le premier du troisième, le Constructeur ne marque pas de points. Le MAC3 est récompensé par 10, 8, 6 et 4 points pour le Championnat du Monde Constructeurs.

La grille de départ de la deuxième course est établie à partir du résultat cumulé des qualifications : les cinq pilotes de la Q3, puis les sept éliminés en Q2 et ceux qui n’ont pas passé le cap de la Q1. Pour la première course, les dix premières positions de la grille sont inversées. Le dixième de la Q2 hérite donc de la pole position pour la course 1.

Les deux courses se disputent sur une distance minimale de 60 km. Ainsi a l’issue de la course 1, les voitures sont placées sous régime de parc fermé, et les équipes ne disposent que de quinze minutes de ‘repair time’ pour effectuer les réparations en vue de la course 2.

Championnats Pilotes et Constructeurs

Pour les Championnats du Monde Pilotes et Constructeurs, les points sont attribués à l’arrivée de chaque course aux 10 premiers pilotes selon le barème FIA habituel : 25, 18, 15, 12, 10, 8, 6, 4, 2 et 1 points.

Tous les résultats sont pris en compte pour effectuer les classements finaux des Championnats du Monde Pilotes et Constructeurs. Pour le titre réservé aux marques, les points sont marqués par les deux meilleures voitures en qualifications et en courses (les autres voitures du constructeur sont ensuite ‘transparentes’ au classement), plus les points du MAC3. Le WTCC Trophy récompense les pilotes privés.

L’équilibre des performances entre les modèles est basé sur un système de poids de compensation. Pour les deux premiers meetings, les voitures du Constructeur Champion du Monde sont handicapées par un lest de 80 kg. À partir du troisième meeting, les performances sont ajustées grâce à un calcul tenant compte des deux meilleurs temps de chaque modèle en qualifications et en course pour les trois derniers meetings. En fonction de l’écart avec la référence, le poids minimum des voitures peut varier de 80 kg.

Yokohama est le fournisseur pneumatique exclusif du FIA WTCC. Ainsi sur chaque meeting, les pilotes disposent de douze pneus neufs et huit précédemment utilisés. Les cinq concurrents qualifiés en Q3 disposent de quatre enveloppes supplémentaires, obligatoirement dédiées à cet usage. De même, les pilotes prenant part au MAC3 doivent utiliser un train neuf.