La Maserati Mostro du carrossier Zagato conçue pour tourner sur circuit

2015 Zagato Maserati Mostro

La Zagato “Maserati Mostro” construite a 5 exemplaires

Dévoilée lors du concours d’élégance de la Villa d’Este. La dernière création de Zagato la “Maserati Mostro” est une évocation moderne de la Maserati 450S. Elle a été élaborée pour les 24 Heures du Mans de 1957. Comme sa grande sœur, la nouvelle Maserati Mostro a été conçue pour tourner sur circuit. La voiture ne sera pas homologuée pour la compétition. Ainsi elle permettra à des gentlemen-drivers d’affoler le chronomètre sur les pistes du monde entier.

2015 Zagato Maserati Mostro
2015 Maserati Mostro by Zagato

Une cellule monocoque en carbone

La carrosserie de la Mostro repose sur une cellule monocoque en carbone. Ainsi réalisée en Italie, la coque est aussi en fibre de carbone. En position centrale avant prend place un V8 Maserati dont la puissance n’a pas été divulguée.

2015 Zagato Maserati Mostro
2015 Zagato Maserati Mostro

La transmission à 6 rapports est rejetée à l’arrière selon le principe transxale, courant sur les voitures de sport et entraînant une parfaite répartition des masses. Afin d’améliorer l’efficacité en courbe, la lunette arrière du nouveau monstre de Zagato est surplombée d’un énorme aileron.

Les portes papillon

Cet appendice aérodynamique était absent de la voiture présentée à la Villa d’Este. Comme le laissent deviner les dessins, les portes largement échancrées sur le pavillon possèdent une découpe en élytre. Les vitres sont fixes et ainsi la voiture dispose uniquement de petites ouvertures en forme de lucarne.

Les portes papillon, l’immense aileron arrière et les jantes en alliage de 19 pouces ne passent pas inaperçus. Sur ce monstre impressionnant d’un point de vue aérodynamique qui repose sur un châssis monocoque en fibre de carbone couplé à une structure centrale en tubes d’acier soutenant la cabine de pilotage.

Sous le capot, à en croire nos confrères italiens d’Automoto, d’Autoblog et de Quattroruote et russes d’Autoblog, un bon vieux V8 prendrait place. Ainsi il s’agirait sans doute du bloc 4,2 litres de la GranTurismo capable de produire une puissance aux alentours des 420 chevaux. Le tout étant couplé à une transmission manuelle à six vitesses.

 ➡  Galerie Photos

A propos de PhotosCar 947 Articles
[googleplusauthor]

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.