Alpine Automobiles Française: Jean Rédélé le fondateur

1955 : Sortie de la première Alpine, le coach A106 au salon de Paris.

J’ai choisi le nom Alpine car cet adjectif représente pour moi le plaisir de conduire sur les routes de montagne. Alpine est un nom qui sonne bien, il est aussi un symbole. Jean Rédélé a commencé à participer à la course automobile dans une Renault 4CV soigneusement préparé.

Il a commencé avec une victoire dans la prestigieuse “Mille Miles (Thousand Miles) à travers l’Italie. Il a répété cet exploit deux années de suite.

Rédélé, un ancien élève de Hautes Ecoles Commerciales et ex-pilote, construit dans son garage une voiture avec un tel style aérodynamique révolutionnaire qui il a fait sensation au Salon de l’Auto.

Alpine A106 1955 a 61
Alpine A106 1955 a 61

Ce fut la naissance du premier A106 qui a été appelé Alpine en mémoire de la victoire de Jean Rédélés dans la Coupe des Alpes de 1953.


La première Alpine commercialisé.

Elle était une berline deux portes en polyester monté sur un châssis Renault 4CV. La production est vite devenu plus organisé et diversifié avec des versions produites en coupé sport et cabriolet .
Apparence du cabriolet A108 qui a précédé ce qui allait devenir la Berlinette quelques années plus tard. A cette époque, la production de la société “RDL” était de 180 véhicules par an.
1960 est un tournant dans l’histoire de Alpine. Ainsi le lancement au Salon de l’Auto de la Berlinette “Tour de France” qui, depuis près de 17 ans, a remporté des victoires dans toutes les races bien connues et a fait le nom d’Alpine Renault célèbre et admiré à travers le monde. 7176 exemplaires ont été produits au total.

Ainsi l’ année 1963 a vu l’apparition de l’A110 dérivé de l’A108. Cette voiture a bénéficié du moteur R8 qui a grandement contribué à son succès. Ainsi dans le même temps, Alpine prévu une attaque sur la plus grande course d’endurance au monde: Les 24H Mans . Le prototype M63 a_été construit: Châssis et suspension dérivée de Lotus. moteur R8 modifié par Gordini.

En 1969 la naissance de la division course.

Bien qu’il ait des moyens très limités, la division produit des résultats très encourageants. Ainsi à la fin de 1967 Renault a décidé d’apporter son soutien plein et entier du budget de course. Très vite, il a rassemblé une équipe de 60 personnes passionnées.

Alpine A210 1966 a 69
Alpine A210 1966 a 69

Ainsi la production de la Berlinette a continué de croître, la division course a élargi la portée et Alpine A310 était prévu.
Ainsi il a_été décidé de déplacer l’équipe alpine à une nouvelle usine située a Dieppe.
Cette année 1971 Alpine a décidé d’arrêter la fabrication de prototypes et ne recommence jusqu’en 1973.

Cette année a été remarquable pour Alpine.

En 1973 il a vu le lancement de l’A310 à quatre cylindres au Salon automobile de Genève. Ce coupé 2 + 2 a été conçu pour atteindre un public plus large que celui qui, jusqu’à présent, avait été intéressé par le Berlinette.

1971-76 Alpine A310
1971-76 Alpine A310

En compétition, elle a obtenu une place dans l’histoire du Rallye Monte-Carlo avec 3 voitures dans les 3 premières places.
En Formule 3, les quatre équipiers, Depailler, Jabouille, Leclère et Serpaggi ont conduit leur Formule 3 et Formule Renault monoplace pour devenir Champions de France dans leurs classes respectives.

Galerie Photos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.