Bugatti Type 57 Roadster 1937

Bugatti Type 57 Roadster 1937

Bugatti a produit seulement 710 Type 57 entre 1934 et 1940.

La Bugatti Type 57 et les variantes ultérieures (y compris les célèbres Atlantic et Atalante) étaient une conception entièrement nouvelle de Jean Bugatti, fils du fondateur Ettore. Les Type 57 ont été construits de 1934 à 1940, avec un total de 710 exemplaires produits.

La plupart des Type 57 utilisaient un moteur à double came de 3257 cm3 basé sur celui du Type 49 mais fortement modifié par Jean Bugatti. Contrairement aux moteurs à double came à entraînement par chaîne des types 50 et 51, le moteur du 57 utilisait des engrenages pour transmettre la puissance du vilebrequin.

Bugatti Type 57 Roadster 1937

Que se cache t-il sous le capot ?

Le châssis et le moteur Type 57 relancés en 1951 sous le nom de Bugatti Type 101 pour une production courte.

Le Type 57 original était_un modèle de voiture de tourisme produit de 1934 à 1940. Il utilisait le moteur 3,3 L (3 257 cm3; 198 cu in) des voitures Type 59 Grand Prix, produisant 135 ch (100 kW). La vitesse maximale était de 95 miles par heure (153 km / h).

Il roulait sur un empattement de 130 pouces (3302 mm). Elle avait une piste de 53,1 pouces (1349 mm) de large. Les versions routières pesaient environ 2100 livres (950 kg). Les freins hydrauliques ont remplacé les unités actionnées par câble en 1938, une modification qu’Ettore Bugatti a vivement contestée. 630 exemplaires produites.

Bugatti Type 57 Roadster 1937

Le Type 57 a également été la première utilisation par Bugatti d’une transmission fixée au carter du moteur et d’un embrayage à disque unique. Les trois rapports supérieurs de la boîte de vitesses à quatre vitesses étaient à maillage constant. Jean a créé un nouveau système de suspension avant indépendant.

Elle utiliser des ressorts à lames transversaux pour les deux premiers exemples du Type 57 avant que le Patron ne l’aperçoive et insiste pour le remplacer par un véritable essieu moteur tubulaire creux Bugatti. La suspension était désormais des ressorts à lames Bugatti semi-elliptiques à l’avant et des ressorts à lames arrière quart elliptiques inversés avec freins à tambour mécaniques actionnés par câble.

Une carrosserie sensible et fluide

Une grande partie du succès commercial de la Type 57 peut_être attribuée à la carrosserie sensible et fluide de Jean Bugatti qui ornait les exemples les plus célèbres de châssis. Atalante ,Ventoux, Stelvio et la berline Galibier rivalisaient avec les meilleures créations des formidables carrossiers français et européens et constituaient l’essentiel de la production de Type 57. Les clients de Bugatti pourraient avoir le meilleur, mais ils ont massivement choisi les designs de Jean Bugatti sur le Type 57.

Bugatti Type 57 Roadster 1937

Le Type 57 original pour la route comprenait une version plus petite de la calandre en fer à cheval à fond carré de la Royale. Les côtés du compartiment moteur étaient_recouverts de volets à commande thermostatique. C’était une grande voiture, contrairement aux goûts de l’époque.

Plusieurs styles de carrosserie catalogués étaient proposés! mais la voiture ouverte la plus populaire était le cabriolet stelvio à quatre places. Les carrosseries écrites par Jean Bugatti lui-même et construites par plusieurs des meilleurs carrossiers de l’époque! Letourneur & Marchand, Gangloff, avec de légères variations apparaissant au fil des ans.

En 1930, Letourneur & Marchand se tournent vers la rationalisation. Leur chef-d’œuvre à cet égard, le «Coach JELM», également connu sous le nom de «Coupe Panoramique»! créé par le fils de Letourneur, Marcel. Communément appelée la «voiture Yo-Yo» de la ligne d’accent Art déco sur son corps.

Sa marque de fabrique était un éclairage latéral qui s’étendait de la porte au quart arrière! avec des vitres qui se chevauchaient et aucun pilier central. Si l’essentiel de leur travail a_été consacré à Delage! Letourneur & Marchand a revêtu de nombreux autres châssis, parmi lesquels; Buick, Renault, Delahaye, Panhard, Rolls-Royce et Bugatti, les derniers recevant 19 carrosseries.

Bugatti Type 57 Roadster 1937

Proposée en quatre styles de carrosserie

La Bugatti Type 57 proposée à l’origine en quatre styles de carrosserie! dont trois nommés d’après les célèbres sommets des Alpes: Galibier, Stelvio et Ventoux. La carrosserie Ventoux à quatre places et deux portes fortement influencée par les croquis du Type 50, et avec son style Profile. Le Ventoux facilement reconnaissable pour son pare-brise fortement incliné. Contrairement au Stelvio, qui était généralement sous-traité à divers carrossiers! le Ventoux avait été conçu en interne par Jean Bugatti lui-même. De plus, les coupés sylphoniques Atlantic et Atalante évoquaient des thèmes océaniques et la mythologie grecque.

Le Type 57T « réglé » a poussé les performances du Type 57 de base. Il était capable d’atteindre 115 miles par heure (185 km / h).

Une voiture de course de type 57C a été construite de 1937 à 1940, avec environ 96 exemplaires. Il partageait le moteur 3,3 L du Type 57 routier mais produisait 160 ch (119 kW) avec un compresseur de type Roots installé. Site officiel Bugatti

Galerie Photos / Bugatti Type 57 Roadster 1937

  •   
  •  
  •  
  •  
  • 25
  •  
  •  
    25
    Partages