Accueil » Opel GT
Opel GT

La première génération d’Opel GT a fait ses débuts en tant qu’exercice de style en 1965 aux salons de l’automobile de Paris et de Francfort.

l’Opel GT était une décision audacieuse de la branche européenne de GM. Il tentait de combiner une voiture de sport avec une voiture économique.

Opel essayait d’augmenter sa part de marché et a présenté la GT en 1968 comme une alternative aux voitures de sport abordables. De plus, son rendement énergétique était excellent puisqu’il était propulsé par de petits moteurs. En conséquence, même si elle n’a duré que cinq ans sur le marché. Elle a réussi à se vendre à plus de 100 000 unités dans le monde, y compris aux États-Unis.

Opel GT

Le design de la voiture définitivement influencé par le concept-car Mako Shark imaginé par Bill Mitchell et Larry Shinoda en 1961. La GT comportait un système d’ouverture unique pour les phares! qui tournaient et se cachaient à l’intérieur de la carrosserie afin d’offrir un look plus aérodynamique. De plus, la cabine courte n’était bonne que pour deux passagers, tandis que l’arrière incliné accueillait le coffre.

À l’intérieur

La voiture comportait un tableau de bord révolutionnaire avec un groupe d’instruments prolongé par la console centrale. À cette époque, la plupart des voitures n’avaient même pas de console centrale, mais cette petite Opel en avait. Les sièges baquets offraient un renfort moyen sur les côtés! rappelant à ses clients que la voiture était conçue pour gérer plus que de simples lignes droites. Ce qui était assez lent même selon les normes de l’époque.

1973 Opel GT

Sous le capot

Opel a installé un petit moteur de 1,1 litre qui ne fournissait que 59 poneys (60 PS). En option, les clients auraient pu opter pour la plus grande unité de 1,9 litre qui avait environ 30 poneys de plus. Les deux versions étaient couplées à une boîte de vitesses manuelle à quatre rapports. La version la plus puissante était disponible avec une boîte automatique à trois vitesses. (Site officiel Opel)

Galerie photos / Opel GT