Rolls Royce Constructeur Automobiles Britannique crée en 1904

Rolls Royce est l’un des derniers à proposer des véhicules fabriquée à la main.

Rolls Royce Limited était un constructeur automobile fondé en 1904 et un constructeur de moteurs d’avions à partir de 1914. L’entreprise est nationalisée en 1971, séparée en deux entités en 1973 (la division automobile redevient privée sous le nom de Rolls Royce Motors, et la division aéronautique, devenue Rolls Royce plc, reste propriété de l’État). Ainsi Rolls Royce plc est elle-même privatisée en 1987.

1923 Rolls Royce Silver Ghost 40-50 Torpedo Tourer by Holbrook

Rolls-Royce Vision Next 100

Cet étonnant concept, baptisé 103EX, reprend les formes massives chères à la marque de luxe en les épurant pour en faire un objet tout droit sorti d’un film d’anticipation. Doté d’un moteur zéro émission et capable de se diriger de façon autonome. La RollsRoyce Vision Next 100 reste un véhicule de prestige. Ainsi rien n’est trop beau pour son propriétaire, désormais installé dans un vaste habitacle dépourvu de chauffeur.

2016 Rolls-Royce Vision Next 100

Le véhicule de 6 mètres de long cache un logement dans l’aile avant pour les valises et déploie un marche-pied à l’ouverture des portières, façon calèche du futur. L’intérieur est_toujours constitué de matériaux nobles avec un grand affichage haute définition et tout le nécessaire à la relaxation des puissants de ce monde, constituant une sorte de cocon vis à vis du monde extérieur.

Le concept RollsRoyce 103EX, ébauche du véhicule du siècle prochain, fera l’objet de présentations à Londres du 18 au 26 juin, au Roundhouse London.

1910 La mort de Charles Royce

En 1910, Charles Rolls est victime d’un accident d’aviation qui lui coûtera la vie. Mais ce drame ne sonne pas le glas de l’aventure Rolls-Royce, bien au contraire. La marque prend alors une toute autre dimension et les modèles iconiques commencent à s’enchaîner. La 20/25 en 1929 et une nouvelle version de la Silver Ghost en 1921. Forte de ses succès, la marque résiste à la Grande dépression et va même jusqu’à s’expandre en rachetant l’enseigne Bentley en 1931.

1946 La mort d’Henry Royce

En 1946, après la mort de Henry Royce, l’usine déménage à Crewe, en Angleterre, et ajoute de nouvelles cordes à son arc. Rolls Royce élabore toujours le châssis de ses véhicules, mais également leur carrosserie. L’usine de Crewe connaît son apogée non pas avec une Rolls-Royce, mais avec une Bentley, la Mark VI. Se succèdent ensuite des modèles qui portent l’image de la marque à son plus haut niveau de notoriété. La Silver Ghost, la Phantom I, puis la Phantom II, la Silver Dawn, la Silver Cloud et l’incomparable Silver Shadow. En 1980, la société est_rachetée par un équipementier militaire, Vickers. Or, en 1998, Vickers décide de vendre Rolls-Royce Motors à BMW. Mais le constructeur allemand sera_finalement battu par une autre firme germanique, Volkswagen. Celle-ci met sur la table la somme de 430 millions de livres sterling.

La qualité RollsRoyce, inimitable

Ce qui fait la force de la marque, mais surtout sa singularité, est sans aucun doute le processus de production. En effet, le constructeur est l’un des derniers à proposer des véhicules à la carrosserie monocoque, et fabriquée à la main. En plus de cent ans d’existence, la firme a fabriqué près de 130 000 voitures seulement (3630 exemplaires en 2013). Le processus de production de Rolls Royce explique donc le petit nombre de véhicules sortis d’usine. Par conséquent leurs coûts très élevés, qui confère à la marque, depuis ses débuts, une notoriété sans faille.

Galerie Photos Rolls-Royce

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.