Trabant produite entre 1957 et 1990 par l’usine est-allemande AWZ

Trabant 601 1963-1989

Une brève histoire du Trabant – La pire voiture de tous les temps

La Trabant est une automobile qui a été produit 1957-1990 par l’ ex – Allemagne de l’ Est. Il est souvent considéré comme symbolique de l’ancienne Allemagne de l’Est et de l’effondrement du bloc de l’ Est en général. Le Trabant avait un corps en duroplast monté sur un châssis en acier monobloc (un soi-disant monocoque ), traction avant, moteur transversal et suspension indépendante – caractéristiques inhabituelles en 1957, mais il est resté pratiquement le même jusqu’en 1989, date à laquelle il a acquis un (sous licence) Moteur Volkswagen; son arrêt a suivi en 1991.

Le modèle des années 1980 n’avait pas de tachymètre , pas d’indicateur pour les phares ou les clignotants, pas de jauge de carburant, pas de ceintures de sécurité arrière, pas de trappe de carburant externe, et les conducteurs devaient verser un mélange d’essence et d’huile directement sous le capot / capot.

3 096 999 Trabants dans un certain nombre de modèles ont_été produits en près de trois décennies avec peu de changements importants dans leur conception de base. Des modèles plus anciens ont_été recherchés par les collectionneurs aux États-Unis en raison de leur faible coût et de moins de restrictions sur l’importation de voitures anciennes . Le Trabant a également gagné un public parmi les amateurs de tuning automobile et de course de rallye .

La triste fin de la « Trabi

Si la 1.1 est_une véritable révolution pour l’usine (mais pas pour l’industrie automobile est-allemande, car la Wartburg 1.3 à moteur de Golf est en vente depuis 1988), cela ne se distingue pas au premier coup d’œil. La bouille caractéristique de la Trabant est pratiquement inchangée, et seuls les gros pare-chocs en plastique, les feux arrière plus imposants et la calandre redessinée permettent d’identifier le nouveau modèle.

Trabant 600 1962
Trabant 600 1962

Les performances n’ont_en revanche plus rien à voir; forte de 41 ch, la 1.1 atteint maintenant 125 km/h, contre à peine 110 pour la 601. Côté carrosseries, on retrouve la berline, le break Universal (qui est_désormais la version la plus produite), la Tramp, auxquels s’ajoute une inédite déclinaison pick-up.

Le 3 octobre 1990, le drapeau de la République démocratique allemande cesse définitivement de flotter sur Berlin : l’Allemagne est_réunifiée. Désireux de se développer à l’Est, Volkswagen se porte acquéreur du site industriel d’AWZ à Zwickau. Totalement anachronique, la Trabant est condamnée.

Quelques jours après la dernière Wartburg 1.3 à Eisenach! l’ultime Trabant 1.1 quitte l’usine de Zwickau le 30 avril 1991 à 14 h 51, sous les applaudissements des ouvriers. Il s’agit d’un break de couleur rose.

Si vous souhaitez voir une Trabant en action, vous pouvez cliquer ici .

Version électrique

La marque Trabant présente au salon de Francfort 2009 un des symboles de l’ex-RDA en version électrique . Reprenant les lignes originales, le prototype aussi appelé “New Trabi” espère attirer des investisseurs.

La Trabant nous revient dans une version électrique signée du fabriquant de jouets bavarois Herpa! détenteur des droits d’utilisation et de construction de l’auto. Il s’est associé pour l’occasion au designer Nils Pochwatta et à l’équipementier IndiKar.

La ligne originale…
Le style de la Trabant nT (pour “newTrabi”), reprend fidèlement les gimmicks de la Trabant originale. Elle a des yeux ronds et ses formes carrées pleines de sobriété