Audi 100 a été le nom de quatre générations d’automobiles du segment H.

L’Audi 100, produite de 1968 à 1997 en 4 générations, a remporté cinq fois le prix «Volant d’or»

La première génération d’Audi 100 est issu de la puissance de son moteur (environ 100 ch). Comme cela est de coutume à l’époque depuis le renouveau de la marque et l’apparition de l’Audi 60.

En plus de la berline, une version coupé fut commercialisée sous le nom d’Audi coupé 100S, équipé d’un moteur 4 cylindres 1,9 litre développant 115 ch grâce à ses deux carburateurs, puis 112 ch en simplifiant le montage à un seul carburateur. Le design particulier de l’arrière de l’Audi A7 est inspiré de l’arrière de ce coupé.

Motorisations

L’Audi 100 était disponible en 3 motorisations 1.8, avant de recevoir le 1.9 du coupé en version 112 ch. Cette dernière, baptisée “100 GL”, reprenait la calandre 4 phares du coupé et possédait un équipement plus riche.

La deuxième génération

Pour donner suite à ses ambitions d’évolution, Audi sort en 1976 l’Audi 100 C2. Elle aura notamment pour vocation d’aller concurrencer Mercedes et BMW sur ses plus gros segments. C’est-à-dire la Mercedes-Benz W123 et la BMW Série 5 E12.

1976-1982 Audi 100

D’abord disponible en version berline 4 portes à partir d’août 1976, Audi sort en février 1977 une version équipée d’un hayon (appelée « Avant ») qui ne désigne alors pas encore un break. La même année, Audi introduit une version 2 portes. Cette dernière ne portera pas la dénomination « Coupé », a contrario de l’Audi 100 C1, mais sera néanmoins disponible dans cette rare variante, aussi appelée « Coach ».

En plus du quatre cylindres de 63 kW (85 ch), Audi présente son nouveau moteur 5 cylindres carburateur de 85 kW (115 ch), le 5S. Cette génération est la première voiture de série à être équipée d’un 5 cylindres en ligne à essence (il revient à Mercedes-Benz la paternité du 5 cylindres diesel dans une automobile). Une version diesel de ce moteur est également commercialisée, un 2 litres de 70 ch, la 5D.

La troisième génération

Elle a remporté le trophée européen de la voiture de l’année en 1983, en partie grâce à son aérodynamique poussée.

1982-1990 Audi 100 Avant

Audi présente la nouvelle Audi 100 en octobre 1982 au Salon de l’automobile de Francfort; où elle rencontrera un succès médiatique. En effet, cette dernière marquera un nouveau tournant dans sa gamme puisqu’elle renoue avec de nombreux éléments propres aux C1 et aux C2 (aérodynamique modifiée, segment de marché plus élevé, conception avant-gardiste, introduction du Quattro, etc.). En outre, avec la 100, Audi se lance définitivement à l’attaque de ses principaux concurrents de l’époque, que sont notamment BMW et Mercedes-Benz.

Audi 100 C4

Cette nouvelle génération se voit améliorée dans tous les domaines; carrosserie à forme plus douce; nouveau moteur essence V6 de 174 ch; nouvel intérieur et nouveaux coloris de sellerie. Les dimensions restent cependant quasi identiques à la précédente version.

1990-1994 Audi 100

Techniquement, elle repose sur une évolution de la plate-forme précédente avec un train avant également légèrement revu. Une version sportive apparaît sous le nom de 100 S4. Équipée du 2,2 litres turbo maison d’une puissance de 230 ch ici. Transmission quattro et boîte manuelle à 6 vitesses sont de la partie.

À partir de 1994, elle est très légèrement redessinée (clignotants avant blancs, feux arrière) et reçoit l’appellation que nous connaissons actuellement baptisée « A6 ». Elle est remplacée en 1997 par une nouvelle génération aux dimensions plus généreuses.

Source Wikipédia

Galerie Photos