Ferrari 312 T 1975 – Lauda a remporté le titre de champion du monde en 1975 et 1977.

La Ferrari 312 T 1975 est une monoplace qui a présenté plusieurs nouvelles fonctionnalités.

La Ferrari 312 T était une conception de voiture de Formule 1 Ferrari, basée sur la 312B3 de 1974. Dans diverses versions, elle a été utilisée de 1975 à 1980. Elle a été conçue par Mauro Forghieri pour la saison 1975 et était une conception simple et propre qui répondait à améliorations mécaniques. La série 312 T a remporté 27 courses, quatre championnats constructeurs et trois championnats pilotes, ce qui en fait la voiture la plus titrée de l’histoire de la F1. Elle a été_remplacée pour la saison 1981 par la 126 C, la première F1 turbocompressée de Ferrari.

Ferrari 312T 1975

Après plus de dix ans sans titre pilote ou constructeur et une nouvelle désillusion en 1974 où Regazzoni termine deuxiėme à trois points de Fittipaldi, Ferrari lance un nouveau modèle de Formule 1, la 312 T. Sa conception est confiée à Mauro Forghieri, déjà à l’œuvre sur les précédentes monoplaces. Si elle conserve un châssis mixte en panneaux en aluminium et structure en tubes d’acier! elle dispose d’une nouvelle boîte de vitesses transversale, à cinq rapports, qui permet une meilleure répartition des masses. Grâce à l’implication de Lauda lors de sa conception! la monoplace se révèle très fiable! en trente engagements, elle ne subit que quatre abandons sur problèmes mécaniques.

Ferrari 312T 1975

Caractéristiques

Ferrari renoue avec les titres de champion du monde des constructeurs et des pilotes (Niki Lauda) en 1975. En 1976, la 312T est_remplacée par la 312 T2. Cela afin de respecter les changements de réglementation technique interdisant les boîtes à air. En conformité avec ces nouvelles règles! Ferrari aligne la 312 T pour les trois premiers Grands Prix de la saison! remportés par Lauda au Brésil et en Afrique du Sud et par Regazzoni aux États-Unis.

Ferrari 312T 1975

Performances

Grâce à la 312T! la Scuderia Ferrari et Niki Lauda remportent les titres de champion du monde des constructeurs et des pilotes en 1975. Au total, ce châssis gagne neuf Grands Prix; sept avec Niki Lauda (Monaco, Belgique, Suède, France, États-Unis en 1975 et Brésil et Afrique du Sud en 1976)! et deux avec Clay Regazzoni (Italie en 1975 et États-Unis en 1976). En quinze courses de championnat, ses pilotes réalisent dix pole positions et six meilleurs tours. Hors championnat du monde! la 312 T a en outre remporté le BRDC International Trophy avec Lauda et le Grand Prix de Suisse avec Regazzoni lors de la saison 1975.

Galerie Photos / Ferrari 312 T 1975