Italdesign GTZero Concept Electrique: Son taux de CO2 est égal à zéro

La GTZero dévoilé au Salon Genève 2016.

Pour la 86ème édition du Salon International de l’Automobile de Genève, Italdesign présente en avant-première mondiale la GTZero. Il s’agit d’une interprétation moderne de la voiture Grand Tourisme classique. Avec son projet GTZero, Italdesign a voulu explorer le segment des voitures de sport. Un grand classique de l’histoire de l’automobile, pour en donner une interprétation actuelle, avec une version technologique, durable et polyvalente.

2016 Italdesign GTZero Concept

“L’attention portée à l’environnement et aux nouvelles technologies nous permettent aujourd’hui de concevoir des automobiles performantes et propres”. A déclaré Filippo Perini, Responsable du Design d’Italdesign. Sans renoncer bien-sure à la personnalité esthétique, indépendamment du type d’alimentation. Il y aura en effet toujours plusieurs typologies d’automobiles et les voitures de sport continueront d’exercer le charme qui leur est propre.

GTZero est notre vision d’un modèle classique. La voiture Grand Tourisme, qui s’appuie sur la tradition des grands carrossiers italiens. Cela tout en prenant en compte les technologies et les exigences de demain. Comme le montre ainsi son taux d’émissions de CO2 égal à zéro, d’où son nom GTZero ».

GTZero avec un châssis modulaire monocoque en carbone

La version de la GTZero présentée à Genève se base sur un châssis modulaire monocoque en carbone avec batteries intégrées. La motorisation tout électrique intègre trois moteurs, deux situés sur l’essieu avant, un sur l’essieu arrière! pour une puissance totale de 360 kW, avec une traction intégrale et quatre roues directrices. Elle atteint une vitesse maximale limitée à 250 km/h et dispose d’une autonomie d’environ 500 km. Les batteries atteignent 80% de la charge en 30 minutes environ.

Habitacle accueillant et généreux

La silhouette élancée et dynamique de la Grand Tourisme est associée à un habitacle accueillant et généreux. Deux adultes et deux enfants peuvent prendre place. En avançant le siège passager, trois adultes et un enfant, assis derrière le conducteur.

2016 Italdesign GTZero Concept

Son porte-à-faux arrière réduit, son capot allongé et sa hauteur modérée lui confèrent son caractère sportif. Tandis que la configuration shooting brake permet de ranger facilement trois bagages dans le coffre arrière et deux autres dans le coffre avant. Cela fait ainsi de la GTZero une voiture parfaitement adaptée également aux voyages à moyenne et longue distance.

Conçue et construite au siège d’Italdesign.

La conception de la GTZero s’inspire directement de la grande tradition des carrossiers italiens. Ils ont donné vie au fil des décennies du siècle dernier à de véritables « sculptures en mouvement ». Devenues aujourd’hui cultes dans l’histoire de l’automobile. GTZero rend également hommage à l’histoire quasi-cinquantenaire d’Italdesign. Elle reprent un certain nombre de solutions de plusieurs anciens concept car.

2016 Italdesign GTZero Concept

Les volets actifs sur le capot sont une citation de l’ Alfa Romeo Scighera de 1997. Tandis que le capot fuselé, les garde-boues prononcées et l’arrière plongeant sont un hommage à la Daewoo Bucrane de 1995. Sa configuration sportive « utilisable en famille » évoque en revanche la Ferrari GG50. L’arrière tronqué et la continuité des lignes rappellent enfin la Bizzarrini Manta. Elle marqua les débuts d’Italdesign en 1968.

Afin de garantir légèreté et résistance, la carrosserie a_été réalisée en matériaux composites. Elle repose ainsi sur la solidité du châssis monocoque en carbone. Il y a de petites armatures en aluminium qui en assurent la modularité et lui permettent de s’adapter à différentes typologies de voiture et d’alimentation.

Tout en conservant le noyau en carbone, il est possible de modifier les encombrements généraux. Cela en intervenant sur les différentes petites armatures. Les départements de Styling et d’Engineering d’Italdesign ont travaillé de concert à la réalisation de la GTZero! en mettant à profit les processus, les technologies et les systèmes les plus avancés tels que l’inbolding,l’RTM (resin transfer molding) et le rapid prototyping, ainsi que des outils de CAO pour les simulations structurelles.

Surfaces extrêmement épurées.

« Less is more », c’est sur ce credo que repose une bonne part du design industriel de ces dernières années. Le progrès technologique a conduit les designers à concevoir des objets technologiques aux surfaces extrêmement épurées. Grâce à la possibilité de déplacer les contenus et les commandes de l’extérieur vers l’intérieur de l’objet. L’habitacle de la GTZero frappe justement par la sobriété extrême de ses lignes et le caractère essentiel des solutions adoptées.

Le tableau de bord rythmé par trois grandes bouches de climatisation. Le design est particulièrement fonctionnel puisqu’il tire parti d’une innovante technologie de ventilation. Utilisée récemment dans un certain nombre de ventilateurs domestiques haut de gamme. Mais encore jamais appliquée à l’automobile.

L’intérieur des bouches dépourvu de toute structure et le flux d’air est généré par l’ergonomie de la bouche elle-même. Cela garantit une aération homogène et diffuse, de même qu’un design extrêmement minimaliste et sophistiqué.

Galerie Photos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.