Jensen Interceptor Mark III Convertible 1974 – Design Carrozzeria Touring

Jensen Interceptor Mark III Convertible 1974

La Jensen Interceptor Mark III est sans doute la plus glamour et la plus prestigieuse de toutes les variantes.

La Jensen Interceptor Mark III est une voiture sportive de type GT. Remplaçante de la Jensen C-V8 (en), elle a été produite par le constructeur Jensen Motors dans l’usine de Kelvin Way à West Bromwich, à proximité de Birmingham, en Angleterre. Il s’agit de la seconde génération de ce modèle, après la Jensen Interceptor produite dans les années 1950. Le design a été réalisé par l’entreprise italienne Carrozzeria Touring.

Jensen Interceptor Mark III Convertible 1974
Jensen Interceptor Mark III Convertible 1974

Carrozzeria Touring

Pour remplacer la Jensen C-V8 (en), le constructeur britannique Jensen Motors s’oriente vers une solution externe à l’entreprise. Elle confie la réalisation du design extérieur de l’Interceptor à l’entreprise italienne Carrozzeria Touring et noue un partenariat avec cette société pour la production de la carrosserie. Pour tenir son engagement, Carrozzeria Touring se rapproche de Carrozzeria Vignale pour assurer le contrat. Mais les retards s’accumulent et la qualité ne suit pas. Insatisfait, Jensen rapatrie finalement la production de l’Interceptor en Angleterre. Pour le moteur, Jensen choisit un moteur V8 du constructeur Chrysler pour équiper sa voiture. Plusieurs versions délivrant des puissances différentes seront proposées à la vente au cours de la vie commerciale de l’Interceptor.

En parallèle à la commercialisation de l’Interceptor, Jensen propose la Jensen FF (en). Basée sur l’Interceptor, c’est la première voiture de série non tout-terrain à recevoir une transmission intégrale et l’ABS. Cette voiture est disponible à la vente jusqu’en 1971.

Jensen Interceptor Mark III Convertible 1974
Jensen Interceptor Mark III Convertible 1974

Version Mark II

La version Mark II – proposé à la vente en octobre 1969! avec un style légèrement révisé autour des phares, de la calandre, des pare-chocs et des feux arrière. L’intérieur – considérablement amélioré afin de répondre à la réglementation américaine et la planche de bord redessinée. L’air conditionné – proposé en option.

En août 1971, une version SP est_proposée à la vente. C’est la version la plus puissante de la gamme. Jensen propose ensuite une version Interceptor Mark III qui sort à la fin de l’année 1971. Des retouches apportées à la calandre, aux phares et aux pare-chocs. De nouvelles jantes en alliage construites par le fabricant GKN sont_proposées et la climatisation devient de série. En mars 1974, l’Interceptor se décline en cabriolet avec une présentation officielle au salon de l’automobile de New York.

Le premier choc pétrolier

En 1975, le constructeur connaît des difficultés financières, notamment à cause de la récession, du premier choc pétrolier et de problèmes internes sur un autre modèle de la gamme, la Jensen-Healey (en). Placé sous contrôle, Jensen poursuit la production de l’Interceptor en puisant dans son stock de pièces. Un projet d’Interceptor coupé voit même le jour, mais le succès n’est pas au rendez-vous. En 1976, le constructeur fait faillite et disparaît.

Il existe plusieurs chiffres de ventes selon les sources. D’après Heon Stevenson, 6407 Jensen Interceptor et 320 Jensen FF furent_produites. Source Wikipédia

Galerie Photos / Jensen Interceptor Mark III


Derniers contenus