F1 Championnat Monoplaces

Les débuts du championnat de Formule 1

Logo F1
Logo F1

L’histoire de la Formule 1 trouve son origine dans les courses disputées en Europe dans les années 1920 et 1930.

Elle commence réellement en 1946 avec l’uniformisation des règles voulue par la Commission sportive internationale de la Fédération internationale de l’automobile (FIA) et la création de la « Formule de Course Internationale n°1 », pour indiquer la qualité optimale, comprimée en Formule 1.

Ainsi un championnat du monde de Formule 1 est créé en 1950. Une coupe des constructeurs en 1958 (qui devient le Championnat du monde des constructeurs à partir de 1982).

Nico Rosberg sacré champion du monde 2016

Nico Rosberg a réalisé son rêve et fermé le bec de ses détracteurs en devenant champion du monde de Formule 1, dimanche à Abou Dhabi, ce qui lui permet de rejoindre au palmarès son père Keke, sacré en 1982.

Nico Rosberg Champion 2016
Nico Rosberg Champion 2016

Rosberg a surtout réussi à battre la référence suprême de la F1 moderne, son coéquipier Lewis Hamilton, à armes égales, et montré à Bernie Ecclestone, le promoteur historique de la F1, et à bien d’autres experts du paddock, qu’il mérite largement ce titre, au terme d’une saison très aboutie.

Son père Keke, le Finlandais moustachu, n’avait remporté qu’un seul GP pour être sacré en 1982 dans une Williams, puis il en a remporté quatre autres entre 1983 et 1985. Nico déjà fait beaucoup mieux : 23 victoires depuis 2012, dont neuf cette année.
Deuxième de la course derrière son coéquipier de Mercedes, le Britannique Lewis Hamilton. L’Allemand Sebastian Vettel complète le podium émirati. Les deux pilotes de Mercredes ont remporté 19 (10 pour Hamilton, 9 pour Rosberg) des 21 courses de la saison. Lewis Hamilton échoue quant à lui dans sa quête d’égaler Alain Prost et Sebastian Vettel, auréolé de quatre titres de champion du monde au cours de leurs carrières.


L’archange Senna meurt à Imola

Senna Formule 1La F1 vit en 1994 un choc terrible. L’équivalent de la disparition de Clark en 1968 (c’était en F2). L’archange Senna meurt à Imola.

Cette tragédie marque la F1 à jamais et pousse la FIA et son président Max Mosley à prendre les choses en mains.

Ainsi la sécurité va progresser comme jamais auparavant. Effectivement le règlement technique change profondément. Et, les ravitaillements reviennent.


Le tour le plus rapide de l’histoire

Juan Pablo Montoya – GP d’Italie 2004 – 262,242km/h
En 2004, les monoplaces étaient plus rapides que jamais. Battant les records du tour course après course tout au long de la saison. Ainsi durant les qualifications du Grand Prix d’Italie 2004, Juan Pablo Montoya établit le tour le plus rapide de l’histoire de la Formule 1. Un record encore d’actualité.
Le Colombien avait bouclé le tour de Monza dans sa Williams F36 à la vitesse moyenne de 262,242km/h lors de la première partie des qualifications. Malheureusement, il n’avait pu réitérer sa prestation plus tard lors de la session et avait laissé la pole à Rubens Barrichello.

Vitesse maximale – Juan Pablo Montoya – GP d’Italie 2005 – 372,6km/h
Un an après avoir établi le tour le plus rapide de l’histoire, Montoya revient à Monza pour sceller un nouveau record. Celui de la plus grande vitesse jamais atteinte en monoplace.

Le plus grand nombre de championnats gagnés consécutivement
Ferrari est à l’honneur, victorieuse de 1999 à 2004. Effectivement une suprématie de 6 championnats de suite sur les 16 que l’écurie a remporté depuis ses débuts.

Le plus grand nombre de victoires en Grand Prix
Bien entendu Michael Schumacher avec ses 91 victoires sur 264 participations. Ainsi Michael peut dormir sur ses deux oreilles, Alain Prost, deuxième avec 51 victoires n’est pas près de le dépasser. Il est tout de même talonné par Jean Alesi.

Le plus grand nombre de podiums en une saison
un pourcentage de 100% pour Michael Schumacher sur l’exercice 2002 avec 17 podiums.

Galerie Photos Formule 1

Formule 1

2017 Renault RS 2027 Vision Concept
2017 Renault RS 2027 Vision Concept
2017 Renault RS 2027 Vision Concept
Arrows A10 1987
Arrows A10b 1988
Arrows A11B 1990
Arrows A18 1997
Arrows A19 1998
Arrows A2 1979
Arrows A20 1999
Arrows A21 2000
Arrows A22 2001
Arrows A23 2002
Arrows A3 1980
Arrows A4 1982
Arrows A6 1983-84
Arrows A8 1985-86
Arrows FA1 1978
Brawn GP Mercedes V8 BGP 001 2009
Caterham F1 Team CT05 2014
Caterham F1 Team Renault V8 CT01 2012
Caterham F1 Team Renault V8 CT03 2013
Detomaso F1 505 38 1970
Ferrari 126 C2 V6 Turbo 1982
Ferrari 156 V6-1961 a 1963
Ferrari 246 Dino V6 1958
Ferrari 248 V8 2006
Ferrari 312 B2 F12 1971 a 1973
Ferrari 312 B3 F12 1974
Ferrari 312 F12 T5 1980