Lamborghini Gallardo 2003 – Un exotisme aussi émouvant que civilisé.

Lamborghini Gallardo 2003

La Lamborghini Gallardo est la quintessence de l’excès de supercar des années 2000.

Les dimensions du Gallardo et ses objectifs de performance lui confèrent un sens compact de l’athlétisme. L’empattement et les porte-à-faux réduits du véhicule lui donnent un aspect plus dynamique. 
Tout cela a été modélisé en un seul volume, en respectant des proportions typiques et uniques, signe distinctif d’une tradition stylistique.

Ces lignes, basées sur une proposition stylistique de Italdesign-Giugiaro, ont ensuite été développées par les concepteurs de Lamborghini pour inclure les points clés d’une philosophie de conception extrême. La tâche des concepteurs, à la fois exigeante et passionnante, consistait à identifier les attributs formels de la Lamborghini et à les combiner en un tout absolument individuel.

La Gallardo se trouve la voiture la plus vendue par Lamborghini et son modèle le mieux utilisé. Par ailleurs l’entrée d’Audi a révolutionné le contrôle de la qualité. Les voitures de l’année 2006 sont de loin les meilleures. Les modèles e-gear étant particulièrement demandés.

Motorisation

Chez Audi, un V10 existait, restait plus qu’à Sant’Agata de lui donner le caractère « maison » qui fascine tant. Ainsi ce V10 tout alu de 5 litres a une distribution évoluée à 40 soupapes et 2 double ACT. Il développe 500 ch à 7 800 tr/mn (soit 100,78 ch/litre !) et un couple de 510 Nm à 4 250 tr/mn. Associé à une boîte mécanique à 6 rapports. C’est surtout la boîte E-Gear à 6 rapports développée Magneti-Marelli qui remporte les suffrages des clients. Mais elle n’est pas exempte d’à-coups lors du passage de certains rapports. Le chrono est (presque) décevant avec un 0 à 100 km/h en 4″2, tandis que la vitesse maxi est donnée pour 309 km/h.

Intérieur et extérieur

L’habitacle reste un cockpit dédié au pilotage et au voyage pour deux personnes. L’équipement de série est correct. Mais c’est surtout la finition qui fait oublier la finition spaghetti des Lamborghini des années 80… En revanche, oubliez tout aspect pratique; puisqu’avec 1,17 mètres de hauteur, il faut une certaine souplesse pour entrer et sortir de la Gallardo. Par ailleurs la rétrovision totalement nulle, imposant impérativement l’usage de la caméra de recul…



Galerie Photos

A propos de PhotosCar 1115 Articles
[googleplusauthor]

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.