Lada Avtovaz – Constructeur Automobile Russe

1972 Lada 2103
1972 Lada 2103

L’existence officielle de Lada date du 18 août 1966.

La firme Lada (Autovaz de son vrai nom) a été créée par l’État soviétique en 1966, en colaboration avec FIAT. Basée à Togliattigrad, la firme Russe, s’est contentée dans un premier temps de produire des Fiat 124 rebadgée et remise au goût du jour. La Fiat 124 devint ainsi la Lada 2105-2107 (pour le haut de gamme). Par la suite la version break de ce modèle, qui continue sa carrière en Russie, pris le doux nom de Kalinka.

1974 Lada 2101
1974 Lada 2101

La première vrai Lada

L’apparition de la première vrai Lada remonte à 1976, avec la sortie de l’intemporelle Niva. Cette dernière est toujours vendue (y compris en France). Si son confort, sa conception et sa finition sont dépassée, son prix et sa réputation dans le monde du tout terrain, permettent au Niva de remporter un certain succès d’estime.

1974 Lada Niva 2121
1974 Lada Niva 2121

Néanmoins les jours du Niva sont comptés, son remplaçament arrive dans les mois à venir! En 1986, Lada commercialisa sa première berline compacte: la Samara. Cette traction avant fût équipée de motorisations 1.1, 1.3 et 1.5 en essence ainsi que d’un 1.5D fournie par PSA. La Samara a aussi eut le droit à une version tricorps (la Sagona en 1991) et à un cabriolet (la Natacha en 1994).

En 1995, la Samara a cédé sa place à la gamme 2110-2111-2112. Depuis 1997, le groupe Autovaz est contrôlé par Général Motors! Toutefois, les fruits de cette union se font toujours attendre, tant les modèles proposés par Lada affichent un retard considérable sur la concurrence.

2015 Lada Xray

Le XRay se fait remarquer par un coup de crayon plutôt réussi. Évidemment vu de l’arrière, on reconnait la signature de Steve Mattin. C’est l’ ancien designer de Volvo à l’origine des S60 et V60, officiant maintenant pour Lada.

2015 Lada Xray
2015 Lada Xray

Le constructeur russe a bien compris que le design faisait partie intégrante de l’image d’un véhicule. Évidemment il a souhaité apporter un soin tout particulier à ce paramètre.

L’aspect technique connait également une progression intéressante avec l’adoption de la plateforme B0 partagée avec le Dacia Duster. Ainsi que les premières générations de Sandero et Logan. Sous le capot, on retrouve trois choix de motorisations avec un 1.6L atmosphérique disponible en deux niveaux de puissances, 106 et 114 chevaux.

Pour le haut de gamme, il sera possible d’opter pour un 1.8L de 123 chevaux. Le XRay pourra enfin être associé avec une transmission sur les roues avant couplée à une boîte manuelle à 5 rapports ou automatique. L’an prochain, une version baptisée Cross sera aussi introduite au catalogue. Une mouture 4 roues motrices de cette dernière est évoquée sans n’avoir encore été confirmée.

 ➡  Galerie Photos

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire