Lamborghini Constructeur Automobiles Italien créée en 1940

Lamborghini Constructeur Automobiles Italien créée en 1940

30 mars 2016 Non Par PhotosCar

Histoire de la marque Lamborghini.

Le fondateur de l’actuelle marque Automobile est un industriel Italien – Ferrucio Lamborghini. Il se lance d’abord dans la fabrication de tracteurs agricoles et devient vite un des leader du marché.

Par passion, vraisemblablement. Fort de son succès dans le domaine des machines agricoles. Trattori Lamborghini créée à la fin des années 1940, il décide de se lancer dans l’automobile. L’histoire dit qu’il souhaitait concurrencer Ferrari, dont il trouvait les véhicules peu fiables. Déçu des performances de sa Ferrari 250 GT, Ferruccio la bricole et la modifie pour la rendre plus rapide. Le début d’une grande rivalité entre Lamborghini et Ferrari.

Le succès avec la Lamborghini Miura

2006 Lamborghini Miura oncept

La Miura a été présenté pour la première fois au public au Salon de l’auto de Turin en novembre 1965. À l’époque, il n’avait pas de corps. Ce n’était qu’un châssis roulant. Le design était à moteur central, très révolutionnaire à l’époque. Bertone a_été choisie pour carrosser le véhicule. Nuccio Bertone a confié le projet à Marcello Gandini. Au début de 1966, la carrosserie Bertone et le châssis conçus par Giampaolo Dallara ont été assemblés en une seule unité. Sous sa forme complète, il a été_présenté au public au Salon de l’auto de Genève 1966 et surnommé le Miura. Le nom vient d’une race de taureaux de combat espagnols.

Le véhicule a été instantanément populaire, la demande éclipsant l’offre. Ferrucio Lamborghini avait initialement prévu que la Miura soit un véhicule phare de faible production avec une production fixée à environ 30 modèles. La demande pour le véhicule a finalement changé le plan du véhicule et tout au long de sa durée de vie, trois séries de Miura ont_été produites, la P400, la S et la SV. Chaque série a apporté avec elle des changements mécaniques et esthétiques par le biais de problèmes fixes de la série précédente ou a apporté de nouvelles améliorations de développement.

Le P400 était la première série, le «P» signifiait Posteriore, l’emplacement du moteur. Le 400 représentait la taille du moteur, soit 4,0 litres. Le moteur de quatre litres était capable de produire 350 chevaux aux roues arrière. Le châssis soudé par points était en acier et la direction était une unité à crémaillère construite et conçue par Lamborghini. Les capots avant et arrière étaient tous deux de conception à clapet. Il y avait deux petits compartiments à l’arrière permettant une petite quantité de bagages ou d’espace de stockage.

La Murciélago et la Gallardo.

Mais à partir des années 1970, l’entreprise doit changer plusieurs fois de mains pour se sauver des effets de la crise pétrolière. Même que le succès de la Countach ne suffit pas. Lamborghini ne redevient véritablement rentable qu’en 1997. C’est finalement Audi qui redonne des couleurs à la marque à partir de 1998. Grâce à la Murciélago puis à la Gallardo.

La compétition

Là encore, Lamborghini se démarque de la concurrence. Si Enzo Ferrari a décidé de se lancer très tôt dans la compétition, Ferruccio a opté pour la stratégie inverse. Alors que les circuits sont le meilleur terrain d’expression (et de promotion) pour les véhicules sportifs, il n’entre dans la danse que dans les années 1980 avec la QVX. Et encore, celle-ci ne dispute qu’une seule course hors championnat. Il fournit des moteurs en Formule 1 à la fin des années 1980 et au début des années 1990. Il participe ainsi à quelques épreuves de Grand Tourisme, en endurance notamment (American Le Mans Series) avec une Murciélago. Site officiel Lamborghini

Galerie Photos

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Shadow
Slider