Ferrari 250 GT LWB California Spider 1957: Unique en son genre

La California Spider était construite autour d’un cadre tubulaire en acier à section elliptique.

S’il y a deux mots dans le vocabulaire Ferrari qui font couler le sang dans n’importe quel tifosi. Ce sont sûrement ces mots: «California Spider». La California Spider est considérée par beaucoup comme la plus belle voiture jamais sortie de Maranello. Elle avait des références de performance pour sauvegarder sa présence étonnante. Pour l’individu qui recherchait une voiture pouvant être conduite tranquillement avec le toit rabattu le samedi. Et emmené sur la piste et performant le dimanche. Avec le style italien et le flair requis que seule une Ferrari pouvait livrer. Il n’y avait tout simplement pas d’autre option.

Luigi Chinetti et John von Neumann

L’histoire de la California Spider commence avec les deux distributeurs américains de Ferrari, Luigi Chinetti et John von Neumann. Reconnu que le marché américain souhaitait une version décapotable de la puissante 250 GT Berlinetta de Ferrari. Surnommée «Tour de France» (TdF) pour ses victoires à la célèbre course de voitures de sport française. Les clients américains de Ferrari voulaient toutes les performances que le TdF pouvait fournir; mais aussi un toit convertible, parfait pour les journées ensoleillées de la Californie. Ils ont fait pression sur l’usine pour la production d’une telle voiture.

Ferrari 250 GT California Spider 1957

Alors que Ferrari produisait déjà à l’époque une voiture décapotable V-12, la 250 GT Cabriolet; cette voiture ne devait pas être confondue avec la California Spider, la Cabriolet tirant ses racines du coupé Pininfarina. La California Spider était quelque chose de beaucoup plus puissant.

Moteur 2 953 CC SOHC Tipo 128C V-12 à trois carburateurs Weber 36 DCL3. Puissance estimée à 225 BHP à 7 000 tr / min. Boîte de vitesses manuelle à 4 vitesses. Freins à tambours hydrauliques. Suspension à ressorts hélicoïdaux indépendants. Essieu arrière avec bras oscillants et amortisseurs.

Un pedigree de compétition sérieux

La Spider à empattement long n’était certainement pas uniquement destinée aux clients les plus riches de Ferrari à utiliser pour des escapades le long de la côte californienne. C’était une voiture dotée d’un pedigree de compétition sérieux. Elle était parfaite pour les personnes à la recherche d’un véhicule rapide et utile à deux places.

Ferrari 250 GT California Spider 1957

Le pilote américain Richie Ginther a co-conduit avec Howard Hively une LWB California Spider. Il a remporter la catégorie GT aux 12 Heures de Sebring de 1959. Terminant à la 9ème place du classement général. Cependant, le succès le plus remarquable de la compétition est sans aucun doute le 5e rang des North American Racing Team de Chinetti. Aux 24 Heures du Mans 1959.

La Ferrari California Spider de Bob Grossman et Fernand Tavano, inscrite à la NART, n’a été battue que par deux voitures de course sportive.
Aston Martin et deux coupés de compétition Ferrari. 491 kilomètres à une vitesse moyenne de 165,187 km / h, y compris les arrêts aux stands. Ce n’était certainement pas un croiseur de boulevard.

La production a débuté en 1958

La production de California Spider a débuté en 1958. Plusieurs exemples en avaient été_donnés lors de la conférence de presse annuelle de Ferrari à Modène, le 9 décembre 1958. Lors de la conférence de presse annuelle de Ferrari. Nombre des premiers Spiders de California, à l’origine, ne portaient que de subtils changements. 

Le prototype California Spider (châssis 0769 GT) n’a pratiquement pas changé par rapport au TdF. A l’exception de son toit décapotable. Vers le milieu de 1958, la California Spider avait adopté un moteur à bielles et vilebrequin renforcés (type 128D). Et un nouveau châssis (type 508D), mais elle conservait toujours l’empattement d’origine de 2 600 millimètres de la 250. Les changements cosmétiques étaient mineurs, avec des passages de roue légèrement révisés et il pouvait être spécifié avec des phares ouverts ou fermés. Au total, 14 California Spider ont_été construites en 1958.

Galerie Photos