Championnat Automobiles Mondial

Championnat – Sport Automobiles du monde en images.

Les début du championnat Automobiles

Ainsi 10 ans après l’apparition de la 1ère automobile, une 1ère course est créée en 1894 allant de Paris à Rouen. D’une distance de 130 kms, avec pause pour le déjeuner. Dans l’esprit des rallyes, les voitures partaient individuellement et le gagnant était celui qui mettait le moins temps en additionnant toutes les étapes. Par ailleurs 102 concurrents étaient inscrits, seuls 32 furent au départ et uniquement des gentlemans !

L’esprit de compétition toujours présent, la mode étant à la vitesse et la technologie. Les fabricants commençaient à mettre au point des moteurs plus puissants à partir de 1897. Différentes des voitures de tourismes, ces nouvelles voitures se conduisaient soit avec un levier, soit avec un guidon, avec des pneus pleins, les garde-boue et les coussins avaient disparu.

24H Mans  Blancpain  Dragster  DTM  Renault 3.5  Formule 1  Formule E  Fun Cup  GP2  GT Tour  Indycar  Nascar  P Supercup  Rallycross  Super GT  Andros  WTCC

Le premier accident

La population devint inquiète à la vue de ces bolides fonçant sur les routes peuplées de curieux. Ainsi le premier accident eut lieu sur la course Paris-Nice en 1898. Le pilote de Benz M. de Montariol, fit un signe de la main à son ami le marquis de Montaignac. Ce dernier lâcha le gouvernail pour répondre, sa voiture fit un écart et projeta celle de M. de Montariol dans le fossé qui eut la chance d’être éjecté mais le mécanicien mourut d’un traumatisme crânien. Le marquis de Montaignac vit l’accident avant que sa voiture ne se retourne et disparaît également. La même année, la course prévue entre Paris et Amsterdam eut bien lieu, même si le préfet de police s’est battu pour l’interdire.

Les premières compétitions internationales

Au début du XXe siècle, John Gordon Bennet, directeur de journaux britanniques organisa une course entre les équipes des pays, mais les français s’y opposèrent car le nombre de participant était limité pour chaque pays. C’est ainsi qu’en 1904, la 1ère course Gordon Bennet eut lieu en Allemagne et connut deux années de succès. Mais en 1906, la France refusa de l’organiser car elle préparait le Grand Prix de l’ACF (Automobile Club de France).

Il faut mentionner aussi que la France a dû faire face à plusieurs catastrophes. Ainsi le Paris-Bordeaux-Madrid, organisé par l’ACF en 1903, qui a été annulé à Bordeaux. 3 millions de personnes se massaient au bord des routes, des bolides s’encastraient dans les arbres, les pilotes étant aveuglés par la poussière, ou d’autres non habitués à la vitesse (M. Renault fit 105 km/h lors de la première étape). Ainsi donc les 2 gouvernements français et espagnol firent donc arrêter la course à Bordeaux.